9 - Quels risques d'avoir un autre enfant lui aussi touché par le syndrome ?

A notre connaissance, il existe 2 familles avec 2 enfants sur 2 atteints du syndrome, toutes les 2 vivant à l'étranger.


Dans ces 2 cas, au moins un des parents est lui-même porteur de la délétion.


A notre connaissance, si les parents ne sont pas porteurs de l'anomalie (mutation accidentelle appelée de novo sur leur enfant atteint) , alors le risque est extrêmement faible d'avoir un autre enfant Koolen De Vries.